19/08/2009

Lithographie...3/3 !

Me revoilà pour la suite et fin !
De retour chez Tom Borocco, nous avons pu finir les étapes 
de cette lithographie!

Quelques explications avant : 
Les parties grasses, qui sont dessinées, attirent et retiennent l'encre; 
à cause de l'incompatibilité réciproque du gras et de l'eau, 
l'encre n'adhère pas aux surfaces mouillées. 

Après encrage, la pierre est couchée sur le chariot de la presse et 
recouverte d'une feuille de papier humectée ; on procède au tirage. 
L'image obtenue sera à l'envers par rapport à la composition tracée sur la pierre. 

Imprimées à plat, les tailles de la lithographie ne sont ni saillantes, 
comme dans les procédés en relief, ni enfoncées, comme dans les procédés en creux. 


Revoici la pierre entre les mains de Tom :
Il remet de la gomme arabique, pour nettoyer et protéger le dessin.


Il sèche la pierre...


Puis, chose très étonnante, Il efface le dessin avec de l'essence : 



Plus de dessin, la pierre parait lisse et vide ^^'


Tom passe alors un chiffon remplie de goudron ...



Il ne nous reste que le fantôme du dessin, 
c'est à dire le gras du dessin sur la pierre.
On devine le dessin qui réapparaît un peu...

La pierre calcaire a une sorte de mémoire, 
et parfois sous l'humidité, des anciens dessins
réapparaissent puis disparaissent à nouveau
en séchant.


Tom passe la pierre au chalumeau 


Puis passe l'éponge mouillée sur la pierre... 


Et la, chouette effet, le dessin réapparaît intacte!
Ou plutôt la Trace du dessin !



Tom m'explique qu'à ce moment la, quand on passe une éponge mouillée 
sur la pierre, on peut remarquer que l'eau est repoussée 
par le gras présent sur la pierre 
-le gras du dessin qui est resté-


L'eau ne reste que sur les parties poreuses de la pierre non traitées.

 
Tom enduit le rouleau d'encre lithographique,  humidifie la pierre 
avec une éponge mouillée et passe le rouleau, 
régulièrement sur le dessin.
Les parties non dessinées, humides ne prennent pas l'encre, 
les parties dessinées (le fantôme) prennent l'encre. 



Il enlève l'excèdent d'encre, en nettoyant ce qui est en trop...


Il pose la feuille , du Velin D'Arche...


 puis les langes .
Le rateau de la presse est abaissé et serré sur l'ensemble. 
Il suffit alors de tourner le volant de la presse (les cornes de la bête) 
et de faire avancer la pierre sous le rateau. 
la pression permet le transfert de l'encre sur le papier.





Et voila, on découvre le résultat !


Dernier petit detail, qui a son importance :
On appose le sceau de Tom Borocco, qui certifie que c'est une lithographie.
C'est la signature de Tom Borocco.




Voila, j'espère que ce reportage vous a plus !
Demain, Je cherche les lithographies :

J'en aurais une trentaine en tout, maximum.
c'est donc une série limitée et numérotée.
J'en passerais quelques une à L'aquarelle.

Dans tous les cas, si vous êtes intéressé(e)s, 
vous pouvez déja en réserver une ;)


10 commentaires:

Moino a dit…

Mais c'est magique ! ... on efface le dessin, et il réapparait ! ... comment ça doit faire peur quand on s'y attend pas !!! lol mais c'est marrant :)
tu va les vendre alors ?

Fanny a dit…

C'est vraiment très intéressant! Je suis curieuse de toutes ces techniques. Merci pour ce reportage-photos! ^^

cyril a dit…

quel travail !magnifique !

djaj a dit…

Merci pour ce reportage, c'est tout simplement... Fascinant !

mushu a dit…

merci pour ce magnifique reportage c'était très intéressant !!!!
je pense que tu vas les vendre ces litho j'aimerais bien éventuellement en réserver une!
Voilaaaa!!!! Bonne continuation!! ^^

Kichi a dit…

Wow, si c'est pas la classe ! Ce reportage original fut très intéressant (*v*)

Nes a dit…

Excellent :) je me suis souvent demandée ce que c'était exactement.

Très beau travail d'artisan ^^

Kappou a dit…

Woaw !! ça rend vraiment très bien !
C'est la classe cette technique.
Très chouette collaboration de toi et Monsieur Tom !

J'espère que je pourrai en voir une de ces litho ^_^ !

Monty a dit…

merci pour le reportage. En tout cas c'est super intéressant et super chouette aussi.

Merci
A+
Monty

Monty a dit…

Super intéressant, merci pour le reportage. Sinon le rendu est très beau.

Merci
A+
Monty